Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Costa Rica

29 Janvier 2017 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.
San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon (  autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent   tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent  et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec   notamment des  joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.

San José, la capitale, est loin d'être désagréable, alors que la plupart des guides écrits la boudent. D'ailleurs, eIle est peu touristique, il y fait bon ( autour de 27° ) et les Costaricains la parcourent tranquillement. Plusieurs festivals s'y déroulent et c' est l'occasion de défilés, concerts, avec notamment des joueurs de musique péruvienne, suivis par la foule des passants. De nombreux parcs permettent de se reposer à l'ombre.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :