Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

la côte Caraïbe, au nord du Costa Rica.

7 Février 2017 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".
Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".

Complètement différente, elle est touristiquée depuis peu, et du coup moins américanisée. Malheureusement, il n'y a pas vraiment de saison sèche ! On y trouve des ratons-laveurs, des paresseux et des singes- hurleurs.C'est à Puerto Limon que Christophe Colomb ( voir le portrait en bronze ) a débarqué lors de son troisième voyage aux " Indes ".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article