Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Habitants de Bali.

20 Avril 2017 , Rédigé par Bernard Viguier

Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.
Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages,  la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être  heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.

Vendeuses de fruits sur les plages, jeunes vendeurs de petites boîtes de sel sur d'autres plages, la vie n'est pas facile à gagner, pourtant les Balinais continuent à sourire malgré le tourisme de masse. La très grande majorité d'entre eux continuent à être heureux de pouvoir aider les touristes de passage. Ils aiment consacrer un peu de leur temps à discuter avec vous, leur sens de l'hospitalité est hors du commun européen.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article