Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Vers l'archipel des Banda, Moluques du sud, Indonésie.

14 Février 2018 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.
Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.
Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.
Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.
Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.
Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.
Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.
Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.
Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.

Départ du port de Tulehu ( photo 1 ), où nous avons eu la chance de pouvoir prendre le bateau rapide allant aux Banda, le Bahari express 2. Il ne met que 6 heures pour arriver à Banda Neira, mais ne prend pas la mer si elle est forte: arriver aux Banda en 2017 reste aléatoire, il faut du temps ! On longe la côte sud de Leihitu, puis l'île de Haruku avec ses églises; au loin, probablement la petite île de Nusa Laut, au sud de l'île de Saparua. Enfin, une île rocailleuse et inhabitée marque l'entrée nord des Banda. A tribord, apparaît l'île de Run, celle que nous visiterons en premier.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article