Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

L'île d'Ay, archipel des Banda en Indonésie, Moluques du sud.

4 Mars 2018 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.
Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les  Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ),  voir les 3 dernières photos.

Départ de l'ile de Run sur le bateau public pour l'île d'Ay, où un ponton facilite le débarquement. Ay est une île plus ronde, moins accidentée que Run, sa voisine. Elle a connu des heures tragiques au début du XVII éme siècle: en effet, les Anglais sont parvenus à s'attaquer au monopole hollandais sur les épices, en prenant Ay. Pour résister aux contre-attaques des Hollandais, ils ont armé et entraîné les habitants de l'île. En 1615, ceux-ci repoussent victorieusement une incursion hollandaise sur l'île. Mais les Hollandais finissent par négocier avec les Anglais: ils leur laissent gérer Run et, en échange, ceux-ci leur abandonnent Ay. En 1616, les Hollandais reviennent donc à Ay et ils vont cruellement se venger : ils exterminent purement et simplement les îliens. Seuls quelques-uns peuvent fuir. Puis les Hollandais vont importer de nouveaux esclaves pour remplacer la main d'oeuvre éliminée. La colonisation hollandaise va alors reprendre pour plus de deux siècles, à l'abri de la forteresse Revanche ( Benteng Revenge ), voir les 3 dernières photos.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article