Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Maisons coloniales de Banda Neira.

23 Avril 2018 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.
Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.

Dans la "capitale" des Banda, on trouve de multiples traces de la présence hollandaise qui renvoient à d'autres temps, ceux d'une colonisation vermoulue, même si elle affiche encore un certain charme.; curieuse impression de se balader dans un passé dépassé... dont on ne peut oublier les cruautés.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article