Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Gunung Api, archipel des Banda, Moluques du sud, Indonésie.

2 Juillet 2018 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".
De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api  signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares  touristes, le long  du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que  " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".

De près comme de loin, c'est l' île- repère pour tout l'archipel et les guides touristiques évoquent souvent à son propos le mont Fuji du Japon.Toujours est-il qu'elle change de forme, de couleur selon l'île où l'on se trouve, selon la saison, selon les jours, d'heure en heure, selon qu'il pleut, que la mousson passe, que les nuages sont bas, que le coucher de soleil est clair ou sombre. En tout cas, chacun est fasciné à sa façon par ses métamorphoses perpétuelles. On la rejoint à partir du port principal de Banda Neira ( photo 16 ) sur une des petites embarcations qui font la navette. Gunung Api signifie " Volcan de Feu ", qui domine les îles avoisinantes du haut de ses 666 mètres. Les enfants sont contents d'accompagner les rares touristes, le long du chemin qui longe la côte sud de l'île. Les hommes y sont bien sûr pêcheurs mais on y cultive aussi la cannelle ( photo 20 et 21 ). Près des maisons, les tombes sont simples, proches de la mer. Ne pas se fier à son air de bel endormi: ce volcan est en activité ! Déjà en 1769 Bougainville notait dans son journal de bord qu'on trouvait aux Banda des " fortifications respectables " mais il ajoutait aussitôt qu' " après quelques années, des tremblements de terre détruisent tous ces ouvrages" et que " chaque année, la malignité du climat emporte les deux tiers des soldats, matelots et ouvriers qu'on y envoie".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article