Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Belo sur mer, un des plus beaux coins de Madagascar.

1 Janvier 2019 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.
Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait  peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.

Des bateaux partout, pirogues à balancier des Vezos, les nomades de la mer itinérant le long de la côte sud-ouest de Madagascar ( dias 4, 5, 6 ), boutres sans moteur profitant de l'alizé pour transporter vers le nord sacs de riz, de ciment... et les passagers sur le pont, chantiers navals réputés précisément pour la construction à l'ancienne et la réparation des boutres traditionnels, Belo est vraiment tourné vers la mer. Il n'existait en 2004 qu'une piste difficile pour y accéder à partir de Morondova, on entendait peu de véhicules automobiles à Belo ! Et puis, au restaurant Lova, on mangeait une délicieuse cuisine familale, parfois agrémentée d 'algues préparées par la maîtresse des lieux ( antepénultième dia ), par ailleurs institutrice dans le village.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article