Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Amorgos, fin des années 80, chemin faisant dans le nord de l'île.

1 Novembre 2019 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !
Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !

Ceux qui ont connu le drachme ( mais pas les colonels ) ne seront pas surpris par cette partie de l'île, restée comme hors du temps. En effet, le port est loin, il y a peu de d'eau dans ce coin, comment ne pas penser au bouquin de Jacques Lacarrière, Chemin faisant ? Il aurait aimé le nom chantant de chaque village, Tholaria le solaire, Potamos l'aqueux, Aegiali plus gai. Voilà les bons côtés des Cyclades !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article