Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Hanoï, en 1996 ( 1 ).

20 Novembre 2019 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.
Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.

Très peu d'engins motorisés, beaucoup de vélos, Hanoï était une ville à découvrir à pied. Les articles ménagers en plastique étaient à la mode. On trouvait les soupes les plus parfumées, les meilleures, dans les rues du vieil Hanoï, c'était en général des dames âgées qui les cuisinaient.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article