Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Gavdos, l'île oubliée ( 2 ).

5 Décembre 2019 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...
Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...

Il y a de belles balades à Gavdos ! Et puis, la mer y est magnifique, l'été, avec ses eaux pures - n'est-on pas au milieu de la Méditerranée, à moins de 300 km de l'Afrique ? Pourtant, bien des Grecs préfèrent oublier Gavdos. En effet, c'était une île-prison. Des carrières blanches abandonnées ( dias du milieu ), des bâtiments en ruines témoignent encore de cet univers carcéral particulier, dans une nature semi-désertique. Au loin, la côte sud de la Crète...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article