Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Le carnaval de Marie-Galante, Guadeloupe.

9 Mars 2020 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.
On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.

On est loin des festivals urbains comme à Pointe-à-Pitre... Marie-Galante a été une île où dominait l'esclavage des Africains travaillant dans les champs de canne à sucre. La population est peu métissée et le carnaval renvoie encore peut-être plus qu'ailleurs aux fêtes de la libération des esclaves, il y a à peine deux siècles.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article