Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Sri Lanka, côte ouest.

19 Juillet 2020 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.
Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de  30 mètres.

Elle fait parfois l'effet d'une carte postale entre sable et rocaille ( avec des guest-houses accessibles ) pourtant la mer est parcourue de courants redoutables. Surtout cette côte est particulièrement marquée par le tsunami de décembre 2004. Il a endeuillé chaque famille, des milliers de Sri Lankais et quelques touristes ont été emportés par la vague de plus de 30 mètres.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article