Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Antananarivo, capitale de Madagascar.

13 Octobre 2020 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.
Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.

Découvrir les vieux quartiers de la capitale, ex- Tananarive, renvoie à un monde révolu, celui de l'architecture coloniale; on se croirait parfois aux Antilles. A la différence près qu'à Madagascar, qu'on le veuille ou non, on va croiser la misère à de nombreux coins de rue.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article