Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Partir à l'île de Groix, le bon choix en 2020.

27 Octobre 2020 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.
On quitte Lorient, avec  à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.

On quitte Lorient, avec à tribord le bunker ( dia 1 ) de la base sous-marine allemande pendant l'occupation, et à bâbord Port-Louis, forteresse de Vauban. Puis on arrive à Port-Tudy, avec, première surprise, très peu d'autos, mais des bancs où pique niquer. Enfin, on monte à pied, en longeant de sympathiques estaminets jusqu'à notre destination: Le Bourg.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

philae 27/10/2020 20:09

c'est une destination qui me plairait cordialement