Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
vagabondblog1.com

Pour Noël 2020, vous aimeriez quelques Devatas d' Angkor ?

25 Décembre 2020 , Rédigé par Bernard Viguier Publié dans #voyage

Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.
Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.

Ce sont de très belles représentations féminines du XIIème. Leur sourire est énigmatique, elles sont censées être des nymphes célestes et pourtant on ne peut s'empêcher de penser qu'elles renvoient à la Cour d'Angkor Vat. Leur beauté est sous la surveillance de redoutables guerriers. Elles sont aussi appelées Apsaras, dans l'empire khmer.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article